Mémos aux éducateurs : comment internet est devenu le modèle du 21e siècle en matière d'apprentissage

img1

Depuis qu'internet est l'un des piliers de notre vie au quotidien, de nombreuses personnes ont vu leur travail changer radicalement. Ils travaillent de plus en plus en ligne, et certaines tâches qui prenaient auparavant des heures ne prennent que quelques. Trouver un bon modèle de facture gratuit, par exemple, est désormais possible en quelques clics. Mais l'un des secteurs qui semblent avoir du mal à incorporer Internet dans les activités de tous les jours, c'est la formation. Certains enseignants n'exploitent pas les ressources en ligne comme ils le devraient. Mais Internet est vraiment en train de devenir le 21er modèle du siècle en terme d'apprentissage, et les enseigneurs devraient apprendre à mieux s'en servir. Voici certaines des manières dont Internet et les réseaux sociaux peuvent être utiles :

  • les blogs. Les blogs peuvent être très utiles aux étudiants et enseignants pour connaître l'opinion et la façon de vivre des gens. Écrire un blog est également, pour les étudiants, un très bon moyen de se faire de l'expérience en rédaction, en structure syntaxique, et en écriture de manière général.
  • Les sites de micro-partage comme Twitter. Ces sites peuvent être utilisés par les enseignants et les étudiants pour se connecter de manière informelle et ponctelle. Twitter peut enseigner aux étudiants la concision, car chaque tweet est limité à 140 caractères. Les enseignants peuvent également partager rapidement et en toute simplicité des liens vers des ressources comme une page de modèles gratuits pour un examen ou encore une page de bibliographie.
  • Les podcasts. Les enseignants peuvent enregistrer des conférences sous la forme de podcasts que les étudiants peuvent écouter sur leur smartphone ou leur iPod. Ainsi, ils peuvent apprendre en déplacement.

img2

  • Skype. Les sites de communication vidéo comme celui-ci sont très utiles pour la formation à distance ou lorsque les enseignants souhaient inviter des intervenants qui vivent à plusieurs milliers de kilomètres.
  • Les sites de partage de vidéos comme YouTube peuvent également permettre de partager des clips vidéo et d'autres films éducatifs avec les étudiants. Les étudiants peuvent également créer et télécharger leurs propres vidéos.
  • Les sites de partage de présentations en ligne. Ceux-ci rendent la formation à distance possible. Par exemple, une école peut proposer un cours que les autres écoles ne proposent pas, mais les étudiants des autres écoles peuvent malgré tout suivre le cours grâce à la formation à distance.
  • Les calendriers partagés. Les calendriers partagés comme Google Calendar permettent aux enseignants et aux étudiants de partager des échéances, des événements et d'autres informations pouvant être mises à jour régulièrement.
  • L'écriture et l'édition collaboratives. Les sites comme Google Drive sont parfaits pour les étudiants qui travaillent sur des projets de groupe. Ils peuvent partager et modifier les documents et ainsi véritablement collaborer. La plupart de ces sites offrent également des ressources ou des outils comme des modèles de CV gratuits ou d'autres types de documents.

img3

  • Le mind mapping (carte mentale). Ce n'est pas un terme très courant, mais il permet aux étudiants d'exposer un projet collaboratif, d'apprendre du vocabulaire ou encore de créer l'organigramme d'un projet.

Voilà donc diverses manières dont Internet a modifié la façon de transmettre des enseignants. Il existe d'autres ressources que les enseignants peuvent utiliser dans leur classe pour encourager l'apprentissage de leurs étudiants.